LE STOCKAGE PROVISOIRE

DES COLLECTIONS A

L'HOTEL DE VILLE - 1815-1840


  • Un stockage provisoire qui dure...

Le Maire de Rennes pendant la restauration, Louis-François-Marie de Lorgeril propose plusieurs projets mais aucun n'aboutit. Les changements politiques, suite aux événements de 1830, incitent même la municipalité à favoriser d'autres projets, parfois plus coûteux comme la construction du théâtre.

Pour veiller sur les collections zoologiques et minéralogistes, il existe tout de même un surveillant commissionné : Hyacinthe Pontallié. Dans un rapport du 16 mai 1831 il insiste sur l'urgence extrême d'une réorganisation des collections et en fournit un état sommaire.

Objets
Nombre
Minéraux et roches 3 460
Coquilles vivantes et fossiles 2 560
Madrépores, oursins, astéries, éponges 400
Insectes 150
Oiseaux, Quadrupèdes, Poissons et Reptiles, Monstres 400
Plantes en herbier 1 500
Bois, écorces, racines, fruits et semences, matières animales diverses 300
Médailles et monnaies 3 100
Pierres gravées 200
Bronzes et antiques 215
Armes anciennes, armes étrangères, vases, ustensiles, etc... 300
Total 12 585

 

  • L'idée d'une faculté des sciences à Rennes

Le Conseil municipal décide en 1832 d'allouer une somme pour frais de "classement et de restauration des collections" pour lesquelles le Maire est invité à fournir un local convenable "dans un des bâtiments municipaux". Une autre somme est allouée, annuellement, pour le salaire d'un conservateur qui sera tenu de faire "un cours gratuit de minéralogie et d'histoire naturelle". Hyacinthe Pontallié est nommé à ce poste ; après 17 ans d'effacement, la fonction officielle de Conservateur du cabinet d'histoire naturelle est ainsi rétablie. Aucun local n'est trouvé, aussi la somme prévue n'est pas dépensée, mais les Cours ont un grand succès et sont suivis par de nombreux auditeurs. Le gouvernement formule en 1839 un projet de création de Facultés à Rennes. Le projet est accueilli avec un grand empressement et la municipalité propose même d'édifier dans les plus brefs délais "un bâtiment entièrement neuf" pour loger les trois Facultés : Droit, Sciences, Lettres, l'Ecole de Médecine et les différents Musées.

Haut de la page
Haut de la page
Page précédente
Page suivante