LA STRUCTURE MUSEALE

 

Le projet de rénovation des locaux actuellement employés pour des enseignements pratiques a été en tout premier lieu étudié mais vite abandonné pour des raisons techniques et financières. Deux options restent envisagées :

1 - L'étude d'une structure entièrement nouvelle a été entreprise. Elle aurait l'avantage d'être réalisée en fonction des seuls objectifs et d'être établie en accord avec les contraintes budgétaires. Elle impliquerait une nouvelle implantation de locaux sur le Campus, qui pourrait être choisie en tenant compte de l'ouverture de cet établissement au public et des espaces encore disponibles.

2 - Le réaménagement et l'extention de la Bibliothèque Départementale, actuellement établie sur le Campus de Beaulieu et dont la réimplantation sur un autre site est envisagé.

 

Quelle que soit l'option prise pour cette structure, nous avons défini les éléments indispensables pour atteindre les objectifs fixés ainsi que leur ordre de priorité dans le cas d'une réalisation partielle.


Les éléments structuraux constitutifs du projet

1
La conservation et la valorisation des collections
2
Les actions de formation
3
Les activités de recherche
4
L'animation du campus

Schéma récapitulatif des éléments structuraux


1
Eléments pour la conservation et la valorisation des collections.

Il s'agit de salles de conservation et d'exposition avec des éléments techniques et administratifs liés.

1 - Une zone de conservation de 800 m² pour le stockage des spécimens non exposés, cette zone étant climatisée et pouvant être isolée pour permettre les traitements antifongiques et insecticides des spécimens. La surface de cette zone peut s'estimer à partir des surfaces de stockage actuelles qui couvrent environ 700 m². La possibilité de conservation en "compactus" permet de limiter cette surface, mais il faut tenir compte d'extensions vraisemblables des collections notamment d'Invertébrés et de botanique et de l'adjonction de salles techniques annexes pour assurer la climatisation de l'ensemble. Une pièce est prévue pour le dépôt de matériels en attente de classement 150 , un autre espace adjacent de 50 sera pourvue d'un surgélateur permettant le classement, sans risque de contamination, des collections.

2 - Une salle d'exposition permanente et hall d'accueil (200 m²) de 1000-1500 m² permettant la présentation d'une partie des collections, de façon didactique, destinée à être renouvelée épisodiquement (périodes de 5 à 10 ans) en respectant les normes de sécurité pour une fréquentation de pointe de 500 visiteurs/jour. L'éclairage doit être artificiel de façon à exclure les rayons UV (fibres optiques), une climatisation normale est utile. La présentation se fera sous vitrines ou sur des socles inclinés.

3 - Une salle d'exposition temporaire modulable 300-500 m² permettant la présentation d'une petite partie des collections, destinée à un renouvellement sur de courtes périodes (quelques mois à 1 an) en respectant les normes de sécurité pour une fréquentation de pointe de 1 000 visiteurs/jour. L'éclairage sera artificiel. Cette salle d'exposition sera attenante à un local permettant d'entreposer du matériel, en attendant son montage, pour un volume équivalent à 2 semi-remorques , elle-même donnant sur le quai de déchargement.

4 - Des salles administratives et techniques comprenant en priorité 300-400 m² pour :

- des salles pour la gestion et la direction (3 bureaux, 50 m²),

- une salle de réunion (50 m²),

- des salles pour le personnel (10 bureaux, 150m²),

- un laboratoire technique pour des travaux divers (menuiserie, électricité, …) (20 m²),

- un atelier de taxidermie ou de préparation d'Arthropodes, de plantes (25m²),

- une animalerie de 60 m²,

- un laboratoire photo, vidéo 25 m²,

SCHEMA

2
Eléments pour les actions de formation

Il s'agit de salles de découverte et d'exposés (salles de manipulation et auditoriums), dont la proximité avec la partie conservation est rendue obligatoire compte tenu des thèmes abordés et de la quasi impossibilité de déplacer fréquemment hors du Muséum de nombreuses pièces de collections.

1- Un espace "Pour en savoir plus" de 150 m², réservé à l'approfondissement des connaissances et équipé en terminaux informatiques, matériel optique et audiovisuel.

2 - Trois salles de manipulation 450 m² (chacune de 150 m² dont 1 informatisée) pour la formation dans plusieurs cycles d'enseignement. Pour l'enseignement primaire et secondaire, ces salles accueilleront des classes pour des cycles journaliers. Elles permettront à des groupes de 40 étudiants ou élèves d'étudier plus précisément et de manipuler des spécimens biologiques. Pour l'enseignement supérieur, ces salles correspondent principalement aux enseignements biologie pour les formations de Biologie-Ecologie (formations de recherche), Sciences naturelles (de la Licence aux préparations aux concours : CAPES Agrégation), Psychologie.

3 - Un auditorium de 150 m² permettant d'effectuer des exposés et d'accueillir des conférences pour des effectifs de 200 personnes (les groupes plus nombreux pouvant être accueillis à l'Université). Cette salle sera munie d'un équipement audio-visuel complet.

4 - Le musée des enfants et une salle d'éveil pour une surface de 300 m² (150m² chacune). Salles d'architecture simple mais équipées d'appareils audiovisuels, l'une d'entre-elles sera aménagée avec des tables rondes et des chaises pour de tout petits enfants.

5 - Une médiathèque de 300 m² destinée à la consultation sur place d'ouvrages généraux ou de vulgarisation ainsi que de monographies sur des groupes vivants, et permettant aussi un accès à des CR-ROM ou à des banques de données informatisées.

SCHEMA

 

3
Eléments pour les activités de recherche

Outre les salles de conservation et les locaux pour le personnel. ces salles devront être équipées de terminaux informatiques permettant de consulter la liste des collections et de pouvoir réaliser un travail de base (traitement de texte, tableur).

1 - Trois salles de consultation des collections pour une surface de 150 m² . Ces salles permettant aux chercheurs de consulter les collections de Botanique (herbiers) ou d'entomologie et malacologie stockées dans la zone de conservation.

SCHEMA

 

4
Eléments liés à l'animation du campus

1 - Deux à cinq petites salles pour les associations pour une surface de 40 à 100m², leur permettant de stocker les documents utiles à la réalisation de banques de données.

2 - Une salle d'exposition pour les étudiants de 150 à 200 m² . L'animation du campus (outre les salles réservées aux associations) devrait être améliorée par la possibilité donnée aux étudiants de réaliser de petites expositions dans une salle adaptée. Cette salle serait sous la responsabilité tournante d'une association d'étudiants avec la possibilité d'exposer temporairement dans des domaines scientifiques, mais aussi sur des thèmes différents.

 

  • Récapitulation des différents éléments, les surfaces () à aménager en fonction de leurs destinations et de leurs priorités sont résumées dans le tableau et la figure suivants.
Conservation
Formation
Recherche
Animation du campus
Totaux
2100 450 150 200
Priorité 1 2900
1100 900 - 100
Priorité 2 2100
3200 1350 150 300
Totaux 5000

Les différents espaces du Museum

SCHEMA RECAPITULATIF DES SURFACES DU MUSEUM D'HISTOIRE NATURELLE DE RENNES, EN FONCTION DE LEUR UTILISATION ET DE LEUR PRIORITE DE CONSTRUCTION

  • En blanc les espaces prioritaires.
  • En noir les espaces prévus dans un second temps.
Révision : avril 2000
Page précédente
Haut de la page
Page suivante